Lessives et produits de nettoyage

Les lessives et les produits de nettoyage sont les produits chimiques les plus répandus chez les particuliers. Il est donc particulièrement important de les classer, de les étiqueter et de les emballer correctement.

L’adaptation du système général harmonisé de classification et d’étiquetage des produits chimiques (SGH) a occasionné des changements pour quelques-uns des dangers les plus fréquents relatifs à ces substances. Sont particulièrement concernées les classes de danger 3.2 (corrosion / irritation cutanée) et 3.3 (lésions oculaires graves / sévère irritation des yeux) avec les modifications suivantes :

  • Abaissement des limites de concentration : l’abaissement des limites de concentration entraîne, par le biais de la procédure de calcul utilisée pour ces deux classes de danger, une classification restrictive.
  • Principes d’extrapolation (bridging principles) : ces principes, qui n’étaient jusqu’alors appliqués que dans des cas bien précis (méthode TGM – Treuhänder-Gutachter-Model), constituent maintenant des méthodes standard. Les données d’évaluation des produits suffisamment proches peuvent être utilisées pour le produit à classer.
  • Méthodes de test alternatives : il existe, pour les classes de danger précitées, différentes méthodes de test (in vitro) permettant d’évaluer la dangerosité d’un produit sans recourir aux tests sur animaux.

Un guide abrégé indiquant comment classer, par le biais de tests in vitro, des produits chimiques pouvant provoquer une corrosion cutanée est disponible dans la rubrique « Documents ». Le guide présente en particulier une approches spécifique pour les mélanges présentant un pH extrême et ceux contenant entre 5 et 10 % de composants corrosifs, sans pH extrême.
 Pour obtenir des informations complémentaires sur ce thème, cliquer sur Méthodes de test alternatives.

Liquid caps

Certaines lessives sont proposées sous forme liquide hautement concentrée dans des capsules prédosées. Ces capsules, appelées liquid caps ou mega caps font l’objet d’exigences supplémentaires en termes d’emballage et d’étiquetage. Vous trouverez davantage d'informations dans la rubrique « Liens ».

Dernière modification 14.02.2017

Début de la page